Rosés de Provence : secrets de fabrication et dégustation

Rosés de Provence : secrets de fabrication et dégustation

5/5 - (7 votes)

Le vin rosé, avec ses nuances allant du rose pâle au rose foncé en passant par le saumon et l’orange, est devenu un incontournable des tables estivales. Symbole de convivialité et d’élégance, il apporte une brise rafraîchissante lors des chaudes journées d’été. Particulièrement appréciés, les rosés de Provence se distinguent par leur finesse et leur complexité aromatique. Mais comment sont-ils élaborés ? Quels secrets se cachent derrière ces vins à la robe pastel ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble.

L’élaboration du vin rosé : un savoir-faire unique

La méthode traditionnelle : le rosé de saignée

Cette méthode consiste à extraire une partie du jus après quelques heures de macération des baies rouges dans la cuve. La couleur obtenue dépend du temps de contact entre le jus et la peau du raisin. Le reste continue sa fermentation pour donner naissance à un vin rouge. Ainsi, on obtient un rosé plus intense en goût et en couleur.

  • Baron d'Arignac - Syrah rosé, Vin Rosé du Pays d'Oc en Bag-in-Box (1 x 5L)
  • Roche Mazet – Vin Rosé Merlot (3L) – IGP Pays d’Oc – Bag in Box
  • Pierre Vincent - Vin rosé élégant et frais, Bag-in-Box 10L BIB (1 x 10L)

La technique moderne : la macération pelliculaire

Cette méthode consiste à presser directement les raisins dès leur arrivée en cave. La durée limitée de contact entre le jus et les peaux confère au vin sa couleur rose pâle si caractéristique des rosés de Provence. Il s’agit d’un processus délicat qui nécessite une maîtrise parfaite des températures et des durées de macération.

  • Palumbo 00132 Pressoir 5 L
  • WilTec Presse à Fruits 6L avec Torchon filtrage Pressoir Manuel Vin Fruit chêne cidre de Pomme Moût
  • Palumbo 8213010 Torchietti Premitutto Modèle Tommy Rouge 1,5 Litres

Qu’elle soit traditionnelle ou moderne, l’élaboration du vin rosé en Provence est un art qui s’appuie sur un savoir-faire ancestral et une constante recherche de perfection.

Les secrets des terroirs de Provence et leurs influences sur le rosé

L’influence du climat méditerranéen

Le climat méditerranéen, avec ses étés chauds et secs, favorise la maturation optimale des raisins. Les vents maritimes apportent une fraîcheur salutaire qui permet aux vins de garder leur finesse et leur équilibre.

Lire plus  Convivialité en bouteille : top des vins à partager sur un plateau d'anchoïade

La diversité des sols

La Provence offre une grande variété de sols : calcaires, schisteux, argileux… Cette diversité se reflète dans les vins qui peuvent être minéraux, fruités ou encore floraux, selon le lieu où les vignes sont plantées.

Ces spécificités naturelles confèrent aux rosés de Provence leur caractère unique et inimitable.

La vinification du rosé en Provence : une technique maîtrisée

Régulation des températures

Pour préserver les arômes délicats du raisin, la température joue un rôle crucial lors de la vinification. En effet, une température trop élevée peut conduire à une fermentation trop rapide et donc à une perte d’arômes.

Vinification en rosé direct ou par assemblage

Deux techniques sont utilisées en Provence : la vinification en rosé direct, où le jus est immédiatement séparé des peaux après pressurage, et l’assemblage d’une petite proportion de vin rouge dans du vin blanc.

La maîtrise de ces techniques par les vignerons de Provence aboutit à des rosés toujours plus raffinés.

Les cépages emblématiques des rosés de Provence

Les cépages emblématiques des rosés de provence

Le Grenache et le Cinsault

Ces deux cépages constituent la base de nombreux rosés provençaux. Ils apportent rondeur, fruité et souplesse aux vins.

L’incontournable Mourvèdre

Vigoureux et tardif, ce cépage apporte structure et complexité aux vins. Il leur confère également un potentiel de garde intéressant.

Chaque cépage apporte sa touche personnelle pour créer des rosés aux multiples facettes.

Comment déguster le rosé de Provence : conseils et astuces

Comment déguster le rosé de provence : conseils et astuces

Servir à la bonne température

Pour apprécier pleinement toutes ses qualités, il convient de servir le rosé entre 8°C et 10°C. Une température trop fraîche masquerait ses arômes tandis qu’une température trop élevée mettrait en avant l’alcool.

  • MAELSA Thermomètre à vin analogique facile d'utilisation en verre transparent 13 cm Œnologie parfait pour le service
  • BarCraft - Thermomètre pour Bouteille de Vin, Acier Inoxydable
  • Vin Bouquet FIC 104 Vinomètre et thermomètre Blanc

Choisir le bon verre

Afin de libérer tous les arômes, il est préférable d’opter pour un verre à pied évasé. Cela permet une meilleure oxygénation du vin.

Suivez ces conseils et vous apprécierez encore plus votre dégustation de rosé.

Accords mets et vins : sublimer les saveurs avec le rosé de Provence

Accords mets et vins : sublimer les saveurs avec le rosé de provence

Mariage avec les produits de la mer

La finesse et la fraîcheur du rosé se marient parfaitement avec les poissons grillés, les fruits de mer ou encore les sushis.

Alliance avec la cuisine méditerranéenne

Légumes grillés, tapas, salades composées… Le rosé s’accorde idéalement avec la cuisine ensoleillée de la Méditerranée.

Lire plus  Tradition réinventée : moderniser l'accord châteauneuf-du-pape et gigot d'agneau

Laissez libre cours à vos envies culinaires, le rosé saura accompagner avec brio vos plats estivaux !

Finallement, le vin rosé est un véritable emblème de la Provence. Sa couleur unique aux nuances diverses, son élaboration minutieuse grâce à des techniques ancestrales et modernes, ainsi que l’influence indéniable du terroir provençal dans ses arômes font du rosé un vin complexe et apprécié. Savoir le déguster et l’accorder avec les bons plats ne fera que renforcer le plaisir de la dégustation. Alors, à vos verres, prêts, savourez !

Retour en haut